2011년 3월 19일 토요일

Dic: ras, au ras de

adj. ras(e)
1. Se dit de poils, de cheveux coupés au niveau de la peauUne barbe rase (≠ long). Ce militaire a la tête rase (= dont les cheveux ont été rasés; = tondu).
2. Très courtLe labrador est un chien à poil ras. L'herbe rase d'un terrain de football (≠ luxuriant, touffu).
3. Jusqu'au niveau du bordUne mesure rase de lait en poudre. Une chope remplie à ras bord.

Rase campagne, pays plat et découvert, sans habitation:

  • On ne peut pas construire ce type d'usine en rase campagne. 
  • Tomber en panne en rase campagne (= loin de toute agglomération).
adv. ras. De très près: Une herbe coupée ras.


Au fig.
À, au ras de terre, du sol; à, au ras des pâquerettes (fam.). Sans s'élever, sans prendre de hauteur.
  • Il avait mis de bonne foi son espoir (...) dans l'apaisant arrangement d'une existence au ras du sol (Colette, Chatte, 1933, p. 106). 
  • Vous qui traînez au ras de terre, dans le noir, comme des fumerolles, et qui n'avez plus rien à vous que votre grand dépit (Sartre, Mouches, 1943, ii, 1er tabl., 2, p. 46). 
  • À cette coopération « au ras des pâquerettes », une Fédération nationale des coopératives et groupements d'artisans (...) tente depuis trois ans de donner un certain souffle (Le Monde dimanche, 31 janv. 1982, p. iv).
♦ P. anal. Sans s'écarter.
  • Tout le monde avait compris que celui qui comprend le mieux le Cid, c'est celui qui prend le Cid au ras du texte (Péguy, Argent, 1913, p. 1177).
..... http://www.cnrtl.fr/definition/ras
Au ras du sol
Très près du sol. (= en rase-mottes) 
  • Les maisons brûlaient au ras du sol avec le calme des cheminées de village sous le soleil couchant (Malraux, Espoir, 1937, p. 554).

댓글 쓰기