2017년 7월 21일 금요일

Dic/ un emprunt


─ En partic., Act par lequel une collectivité, un organisme public demande au public des capitaux à titre de prêt ; p. méton., les capitaux reçus.

  • L'emprunt du Maroc était tombé à soixante-quatre ou cinq francs.
  • (...) mettre à profit l'optimisme que la victoire inspirera au pays pour ouvrir un grand emprunt et absorber les liquidité, on limitera ainsi la circulation fiduciaire.
cf. Emprunt national, public ; emprunt de la ville de Paris, de la SNCF ; emprunt à court, à long terme ; couvrir, lancer un emprunt.

─ Spécialt.,

Emprunt public, et absolt Emprunt : acte par lequel l'État ou une collectivité publique demande les fonds nécessaires pour financer des dépenses publiques, en offrant certains avantages en contrepartie; les sommes ainsi reçues.
  • Emprunt communal, d'État.
  • Émettre, lancer, ouvrir; clore un emprunt.
  • Emprunt à montant limité. Taux d'un emprunt. Emprunt à 5 %.
  • Souscrire à un emprunt. 
  • Emprunt à court, à long terme. 
  • Emprunt perpétuel, dont on ne peut jamais exiger le remboursement.
  • Emprunt consolidé, amortissable, indexé.
cf. borrowing, loan