2011년 1월 15일 토요일

Dic: flux, reflux

flux

A. Écoulement d'un liquide organique: Flux de sang, de bile; flux menstruel.

  • P. ext. Écoulement de matières liquides en général ou d'un fluide.
  • Au fig. Grande abondance, afflux, flot: Un flux de paroles. Flux de bouche.
B. Marée montante.
  • P. anal. [En parlant d'une masse d'individus en mouvement] Le flux et le reflux de la foule.
  • Au fig. Mouvement semblable à celui de la marée montante. Le flux et le reflux d'opinions contraires.
C. PHYS. Flux énergétique*, magnétique. Flux lumineux.

D. P. anal., ÉCON. Quantités économiques qui transitent (circulent) d'un secteur à l'autre de l'économie ou d'un groupe d'agents à un autre tout au long d'un circuit économique (cf. Combe-Cusset, 1974).


reflux

A. 1. BIOL. Passage d'un liquide dans un conduit naturel dans le sens opposé au sens physiologique (Méd. Flamm. 1975).

B. Mouvement de la mer qui se retire après la marée haute.
  • Synon. ebbe (région.), jusant (mar.), marée descendante, perdant (mar.).
  • Pendant les heures de reflux, le port reste à sec, et à la bordure est et nord de la mer, se découvre une grève du plus beau sable (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 35).
  • Le flux et le reflux de cette eau, son bruit continu, mais renflé par intervalles, frappant sans relâche mon oreille et mes yeux (Béguin, Âme romant., 1939, p. 334).
C. P. anal. [À propos d'une masse d'individus qui refluent; corresp. à refluer B]
  • Un grand reflux de peuple, causé par je ne sais quel trouble, m'entraînera loin de lui (Baudel., Poèmes prose, 1867, p. 74).
D. Au fig. Le flux et le reflux. Alternance de mouvements, d'idées, d'influences.
  • Il meurt à l'âge de trente-six ans, mais il avait tari le flux des joies désordonnées, le reflux des douleurs que rien n'apaise (Huysmans, Là-bas, t. 2, 1891, p. 97).
  • On a souvent parlé des alternances de flux et de reflux qui s'observent en histoire. Toute action prolongée dans un sens amènerait une réaction en sens contraire (Bergson, Deux sources, 1932, p. 311).

댓글 쓰기