2011년 3월 17일 목요일

Dic: Être à + inf.

3. [Pour indiquer un état ou p. ext. une manière d'être]
a) [Avec une idée de durée] Être en train de.
Être à + inf. 

  • Être (sans cesse, toujours) à faire qqc.; 
  • je suis là à t'attendre, à ne rien faire
  • vous êtes là à boire mes paroles
  • Lettre XXXIX. De la Brenta, le... Aujourd'hui, pour la première fois, je suis sorti de ma chambre; j'ai été dans le cabinet du comte; il était à écrire; il ne m'a pas remarqué (Krüdener, Valérie, 1803, p. 166). 
  • − Vous croyez que c'est lui qui l'a tuée?... Qui aurait pensé ça hier au soir, alors que nous étions à bavarder gentiment tous les trois?... (Simenon, Vac. Maigret, 1948, p. 99) : 
  • Je reconnaissais cette heure inutile, vestibule profond du plaisir, et dont j'avais appris à Balbec à connaître le vide sombre et délicieux, quand, seul dans ma chambre comme maintenant, pendant que tous les autres étaient à dîner, je voyais sans tristesse le jour mourir au-dessus des rideaux, sachant que, bientôt, après une nuit aussi courte que les nuits du Pôle, il allait ressusciter plus éclatant dans le flamboiement de Rivebelle. (Proust, Guermantes 2, 1921, p. 390.)
Être à + subst. :
  • − Madame la comtesse, dit Morcef, était à sa toilette lorsque le vicomte l'a fait prévenir de la visite qu'elle allait avoir le bonheur de recevoir; elle va descendre, et dans dix minutes elle sera au salon. (Dumas père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 608.)

댓글 쓰기