2011년 3월 22일 화요일

Dic: envahissant(e) B.2.

B.2. [En parlant de la végétation ou des eaux] Qui a tendance à se répandre dans ou sur un lieu.

  • Les colonies envahissantes des arbres (Taine, Notes Paris, 1867, p. 251). 
  • Un immense bas-fond, où les eaux envahissantes devaient rapidement s'accumuler (Verne, Enf. cap. Grant, t. 1, 1868 p. 208). 
  • Partout du blé, la mer de blé envahissante, débordante, couvrant la terre de son immensité verte (Zola, Terre, 1887, p. 201).
− P. anal., littér. [En parlant d'une perception visuelle]
  • Les roseurs du couchant et, montant du lit du Gardon, derrière nous, l'obscurité envahissante (Gide, Si le grain, 1924, p. 371). 
  • L'aube pointa, (...) une demi-pâleur envahissante, sur cette immensité plate, venteuse et désolée (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 80).
♦ Au fig.
  • Longtemps après qu'il était devenu presque aveugle, elle mettait encore en doute, ainsi que beaucoup d'autres, cette nuit envahissante (Gide, Si le grain, 1924 p. 399).

댓글 쓰기