2011년 2월 11일 금요일

Dic: bousculer

A.− Usuel
1. Bousculer qqn ou qqc.
a) Heurter quelqu'un ou quelque chose avec violence et vivacité en le renversant ou non. (= culbuter, renverser, secouer)
b) Heurter violemment de manière à renverser
− [Dans un cont. milit] Bousculer une troupe. La vaincre par une attaque violente et rapide qui la désorganise
− Pop. [Dans un cont. érotique] Bousculer une femme
c) Renverser en créant le désordre.

2. Bousculer qqn.
a) Heurter involontairement (quelqu'un).
b) Écarter, par des poussées plus ou moins violentes, les personnes d'une foule afin de se frayer un passage.

3. Emplois métaph. Renverser, détruire afin de renover des systèmes devenus routiniers. Bousculer les habitudes, les idées, les institutions, les traditions :

  • 14. ... mes parents ne plaisantaient pas avec la religion, maman avait bien trop peur de s'y laisser prendre, de tomber dans un piège et de bousculer toute sa conception du monde qu'elle maintenait avec tant de peine et d'application! (E. Triolet, Le Premier accroc coûte deux cents francs, 1945, p. 275.)
  • 15. Mais lui [Spears], pour bousculer les routines, mettait au jeu son intelligence, la crainte qu'inspiraient les morsures de son esprit, enfin le charme qu'il savait montrer, à l'occasion. (De Gaulle, Mémoires de guerre, 1954, p. 85.)
B.− Emplois fig. 1. 2. 3. 4.

댓글 쓰기