2011년 5월 3일 화요일

Dic: (se) renvoyer la balle, (se) rejeter la balle

a) (Se) donner la réplique avec vivacité, avec esprit, dans une conversation, une discussion:

  • Il a l'esprit libre, frais et dispos, toujours présent et prêt à la riposte. Dépourvu d'émotions réelles, il renvoie promptement la balle élastique des bons mots. (Vigny, Chatterton, 1835, p. 233.)
b) Rejeter (sur qqn), renvoyer (sur qqn) la responsabilité de quelque chose d'embarrassant et le charger d'y répondre ou d'en répondre :
  • ... c'est un complot formé par une société de ci-devant qui se rejettent la balle les uns aux autres, comme des lâches qu'ils sont.(A. Dumas Père, Le chevalier de Maison-Rouge, 1847, II, 5.)

댓글 쓰기