2011년 3월 6일 일요일

Dic: rompre, rupture

rompre:
A.1. [Rompre implique l'idée d'une séparation brutale, d'une cassure causée par un choc, une torsion, une traction] Séparer d'un seul coup en deux ou plusieurs parties une chose solide et rigide. (= briser, mettre en pièces) (v. pièce III B). Rompre une ampoule pharmaceutique, un bâton, la glace (v. infra 3), un mât, le pain.
B. − [Rompre implique une notion d'arrachement] Briser tout ce qui retient, attacheRompre un lien, ses amarres.
C. − [Rompre implique la notion de destruction, de dislocation] Provoquer la rupture de tout ce qui constitue un obstacle, un dispositif, une position.
D. − [Rompre implique la notion d'interruption, de cessation] Arrêter, faire cesser, mettre un terme à. Rompre le cours, l'effort, l'équilibre, la monotonie, la violence.


une rupture: Action de rompre ou de se rompre; résultat de cette action.
A.1. Fracture d'une chose solide en deux ou plusieurs parties sous l'effet d'efforts ou de contraintes trop intenses. Rupture de câble, d'essieu; charge, coefficient, limite, point de rupture (en mécan.).
2. Coupure, déchirure d'une chose souple.
3. Destruction due à la pression d'une force supérieure à la résistance qui lui est opposée. Rupture d'une digue.

B. − P. anal. ou au fig. (...)

댓글 쓰기