2011년 2월 2일 수요일

Dic: eau de jouvence, bain de jouvence

Eau (ou bain) de jouvence, ce qui fait rajeunir qqn, lui redonne de la vitalité:

  • Cet agréable séjour a été un véritable bain de jouvence.


la juvence:

A. − [Employé seul] Rare. Jeunesse.
  • Vous pouvez aimer, mais on ne peut plus vous aimer. La fontaine printanière a renouvelé ses eaux sans vous rendre votre jouvence, et la vue de tout ce qui renaît, de tout ce qui est heureux, vous réduit à la douloureuse mémoire de vos plaisirs (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 433).
B. − [En syntagme]
1. Fontaine* de Jouvence.
(Eau, élixir) de jouvence. (Substance) qui aurait la propriété de rajeunir.
  • Avez-vous songé à m'apporter une fiole de cette huile de Jouvence, qui blanchit la peau? (Hugo, Han d'Isl., 1823, p. 120).
P. ell.
  • Il avait essayé de tout, réuni savants et médecins, épuisé les moelles de boeuf, les onguents, les lotions, les jouvences (Bourges, Crépusc. dieux, 1884, p. 192).
2. Bain, cure de jouvence (fig.). Cure de jouvence.
  • Maintenant, je ne suis plus le même qu'autrefois. Le bain de jouvence de ton amour m'a métamorphosé. Dans moi, hors moi, tout est changé (Murger, Scènes vie jeun., 1851, p. 61). 
  • Le bain de plein air pour le théâtre est bain de jouvence, ce qui permit à Jean Vilar de faire du neuf, ce fut de jouer à Avignon, à ciel libre, sur des tréteaux, dans le palais des papes (Serrière, T.N.P., 1959, p. 59).

댓글 쓰기