2011년 3월 8일 화요일

Dic: de soi-même, de soi

4. e) α)

[Pour exprimer la spontanéité] De + pron. pers. réfl.

[1] De soi-même, de lui-même: De sa propre initiative, de son propre mouvement.
  • Agir de soi-même
  • Elle y revint plusieurs fois, jusqu'à ce que le pays lui fût devenu si familier qu'elle s'y replaçait d' elle-même sans fatigue, rien qu'en fermant les yeux. (Bernanos, Un Mauvais rêve, 1948, p. 986.)
  • (... ah! plus que le berceau, c'est le cœur battant du tendre petit bébé qui lui communique sa pulsation!) Il naît une mélopée à laquelle viennent s'adapter comme d' elles-mêmes d'humbles paroles. (Claudel, Poésies diverses, 1952, p. 739.)

[2] De soi: Par sa propre vertu, naturellement (en parlant de choses).
  • Cela va de soi. Cela va sans dire.
  • C'est une chose évidente de soi Qu'on doit permettre aux gens leur plaisir, quel qu'il soit (Augier, Ciguë, 1844, I, p. 13).
  • Il va de soi que le plan anglais est inacceptable (De Gaulle, Mém. guerre, 1959, p. 641).

  • La pression exercée par les actionnaires sur les managers, dans le sens d'une rentabilité aussi élevée que les salariés, à tous les niveaux, donnent constamment le meilleur d'eux-mêmes en vue d'un profit maximum.

댓글 쓰기