2011년 1월 18일 화요일

Dic: faire revivre

vt
ㅡ 1. vivre ce qu'on a déjà vécu: Je ne veux pas revivre cela.
ㅡ 2. penser à ce qu'on a vécu: revivre un accident.

vi
ㅡ retrouver ses forces: Elle revit depuis qu'elle est ici.
faire revivre qqch:

  1. remettre en pratique: faire revivre une tradition.
  2. faire apparaître de nouveau à l'esprit: faire revivre le passé.
* * *
Faire revivre qqn, qqc. Redonner vie par une évocation fidèle.
  • Aujourd'hui, une femme en deuil dépose chez moi une lettre avec une photographie du garçonnet en question, (...) dont j'ai tracé un si charmant portrait, me remerciant d'avoir fait revivre l'être bien aimé (Goncourt, Journal, 1888, p. 845).
Faire revivre qqc.
♦ Faire vivre à nouveau, redonner corps à quelque chose par l'art, par l'imitation.
  • Le travail que doit accomplir le chef d'orchestre pour faire revivre une œuvre est avant tout un acte d'obéissance (Arts et litt., 1936, p. 60-11).
♦ Remettre en usage, en honneur, en vogue.
  • « Ainsi, mon bon ami, vous vous inspirez du vieux Buonarotti et vous iriez jusqu'au babouvisme? − Quoi? Qu'est-ce? leur dis-je tout étonnée. Vous voulez faire revivre cette vieillerie?... » (Sand, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 329).
  • Pour avoir mal observé les institutions de la cité ancienne, on a imaginé de les faire revivre chez nous (Fustel de Coul., Cité antique, 1864, p. 2).
♦ En partic. Raviver (des couleurs), redonner de l'éclat à quelque chose.
  • Le jardinier, qui était un nègre, a été prendre de l'eau dans un vieil arrosoir et il l'a répandue devant moi pour faire revivre les belles couleurs de la mosaïque, et puis je m'en suis allé (Flaub., Corresp., 1858, p. 258).


댓글 쓰기