2011년 1월 19일 수요일

Dic: Du coup (et quelques locutions avec coup)

(ou du même coup) dans ces conditions; en conséquence: Du coup, elle est partie avec nous.



Du coup. À la suite de quoi :
  • ... les hasards d'une conversation avec sa mère l'amenèrent à en faire l'aveu, et le lièrent ainsi à une fantaisie de gosse, qu'il eût si facilement abandonnée, qu'il était du coup dans l'obligation de poursuivre. Aragon, Les Beaux quartiers, 1936, p. 239.
Du même coup. En conséquence de quoi. (= par voie de conséquence) :
  • Lorsque toutes mes créatures vivront, que j'aurai donné tout mon fruit, qu'il ne restera plus que de me répéter, alors peut-être, s'il est temps encore, songerai-je sérieusement à désarmer le dieu impitoyable de M. Singlin et de la tante Sainte-Thècle, et éviterai-je du même coup d'écrire, à la fin de ma carrière, d'aussi mauvaises tragédies que celles du vieillard Corneille. Mauriac, La Vie de Jean Racine, 1928, p. 64.
Du premier coup: Il faut aller là du simple au compliqué et ne pas chercher à atteindre du premier coup la perfection de chaque nouvel appareil (Brunerie, Industr. alim., 1949, p. 171).

D'un coup. En une fois: Pour une fois qu'on pouvait gagner mille francs d'un coup (Céline, Voyage, 1932, p. 321).

D'un seul coup: Caligula souhaitoit que le peuple romain n'eût qu'une seule tête, pour l'abattre d'un seul coup (Chateaubr., Génie, t. 2, 1803, p. 582).

Encore un coup. Encore une fois: Adieu, mon petit Rémi; embrasse-moi encore un coup (Malot, Sans fam., 1878, p. 9).

Pour un coup, pour le coup. Il n'y a rien à faire dans les théâtres cette saison, mais le music-hall est là pour un coup! (Colette, Music-hall, 1913, p. 188).

Sur le coup. Immédiatement: Les maladies comme celle dont Armand avait été atteint ont cela d'agréable qu'elles tuent sur le coup ou se laissent vaincre très vite (Dumas fils, Dame Cam., 1848, p. 59).

Tout à coup: Soudain, subitement: Gardant encore un peu de cet air glacial qui, tout à coup, avait succédé à l'expression de la plus vive tendresse (Stendhal, Rouge et Noir, 1830, p. 94).

Tout d'un coup
  • Vx. D'un seul coup, en une fois : Les vêtements dérobèrent, presque en entier, la femme aux yeux de l'homme. Or, il n'est pas facile à l'œil de percer les plis d'une draperie pour reconnaître les vraies formes qu'elle cache; on ne parvient pas tout d'un coup à juger par la vue de la résistance que le toucher doit éprouver; cet art demande quelques expériences...Laclos, De l'Éducation des femmes, 1803, p. 463.
  • Brusquement : Après avoir longtemps manqué de pensionnaires et s'être vu réduit pendant tout l'hiver à quelques externes, Auguste a été tout d'un coup et comme par enchantement entouré de monde, et sa maison pleine. M. de Guérin, Correspondance, 1835, p. 224.

ㅡ  à tous les coups: locution adverbiale. (familier)
  1. [chaque fois] every time:  ça marche à tous les coups → it never fails
  2. [sans aucun doute] à tous les coups, il a oublié → he's bound to have forgotten.

댓글 쓰기