2011년 3월 15일 화요일

Dic: les indes

자료: http://fr.wikipedia.org/wiki/Indes


Le terme d'Indes, au pluriel, peut, selon les cultures et les époques, s'appliquer :

  1. aux Indes orientales 
  2. aux Indes occidentales 
  3. à la combinaison des deux ensembles précédents 
  4. à un ensemble de territoires répartis dans les deux ensembles précédents et étant dominés par une même puissance (par exemple, en Espagne à l'époque moderne, le terme d'Indes fait référence à l'ensemble des possessions espagnoles en Amérique et en Asie).

ㅡ Indes occidentales

Usages anciens[modifier]

Les emplois du terme d'Indes occidentales par les Européens lors des Grandes découvertes proviennent de l'Espagne. En d'autres termes, cela désignait l'Amérique. L'expression a par la suite fait référence :
aux Indes occidentales danoises
aux Indes occidentales espagnoles
aux Indes occidentales françaises
 à la Fédération des Indes occidentales, un éphémère État fédéral constitué de colonies britanniques entre 1958 et 1962
Usages actuels[modifier]

La dénomination West Indies (Indes occidentales) est encore utilisée aujourd'hui par les anglophones pour désigner cette partie du monde. Elle est notamment employée pour parler du regroupement de nations des Antilles au sein d'une même équipe en sport international, notamment pour le cricket. Dans ces cas, elle est parfois reprise en français, notamment par les commentateurs sportifs. L'expression est ainsi appliquée au cas suivant :

ㅡ Indes orientales

Le terme d'Indes, ou Indes orientales, était utilisé à l'époque coloniale pour désigner les territoires d'Asie du Sud et du Sud-Est, c'est-à-dire le Béloutchistan iranien, le Pakistan, l'Union indienne, le Népal, le Bhoutan, le Bangladesh, le Myanmar, le Sri Lanka, les Maldives, la Thaïlande, la Malaisie, le Viêt Nam, le Cambodge, le Laos, les Philippines, le Brunéi, Singapour et le Timor oriental et l'Indonésie (appelée Indes orientales néerlandaises avant l'indépendance), à l'exception de la Nouvelle-Guinée occidentale, qui fait partie de la Mélanésie.
On divisait traditionnellement les Indes orientales en deux parties, avec comme limite les bouches du Gange : l'Inde cisgangétique, aujourd'hui appelée Asie du Sud ou sous-continent indien, et l'Inde transgangétique, aujourd'hui appelée Asie du Sud-Est.
En Europe, le terme pluriel servait aussi à désigner l'Inde actuelle.
Les Européens commencèrent à se rendre dans ces territoires au xvie siècle. Le commerce avec cette région se développa progressivement. Des compagnies commerciales spécialisées furent crées afin d'en importer de nombreux biens, entre autres du coton, de l'indigo et des épices. On peut notamment citer les diverses Compagnies des Indes orientales (xviie siècle).
Christophe Colomb crut initialement que le Nouveau Monde était la partie extrême-orientale des Indes. Il avait largement sousestimé la distance qui sépare l'Europe de l'Asie par l'Ouest. Plus tard, afin d'éviter la confusion, le Nouveau Monde fut appelé Indes occidentales et les Indes authentiques « Indes orientales ».

댓글 쓰기