2011년 3월 10일 목요일

Dic: un passage (B1; B2)

B. −[Corresp. à passer(1) 1re section II]
1. [Avec compl. prép. désignant (le point de départ et) le point d'arrivée] Fait d'aller, de se rendre quelque part.

c) Passage à [Avec une idée de déplacement durable]

  • Sa famille est d'origine anglaise. Un de ses aïeux, venu en exil avec Jacques II en France (...). Achat d'une terre de Saint-Victor. Puis aux XVIIIe siècle, passage de sa famille à Saint-Domingue, où son père est né (Goncourt, Journal, 1860, p.787).
2. Au fig.
a)
  1. Fait d'avancer dans le temps ou dans un processus temporel, fait d'évoluer; 
  2. fait de subir ou d'effectuer une transformation; 
  3. fait de changer (de niveau, de catégorie professionnelle, d'activité, d'attitude, de sujet de préoccupation...).
α) [Le point de départ et l'aboutissement sont exprimés] − Passage de... à
β) [L'aboutissement est seul exprimé]
Passage à. Passage à l'âge adulte; passage à l'état gazeux, liquide, à l'état cristallin.
  • Tu es un môme qui a de la peine à passer à l'âge d'homme mais tu feras un homme très acceptable si quelqu'un te facilite le passage (Sartre, Mains sales, 1948, 6e tabl., 2, p.231). 
  • L'affection peut se compliquer (...) de néphrite, celle-ci parfois redoutable par le risque de passage à la chronicité (Ravault, Vignon, Rhumatol., 1956, p.565). V. aller ex. 18.
Passage dans. Passage dans la réserve, dans les troupes coloniales.
  • Le gouvernement français sera invité à faciliter à ces soldats démobilisés leur passage dans la vie civile (Gide, Journal, 1943, p.173). 
  • Les conseils de la classe de 3e des établissements d'accueil du second degré (...) donnent leur avis sur le passage dans la classe de seconde moderne (Encyclop. éduc., 1960, p.108):

댓글 쓰기