2011년 1월 15일 토요일

Dic: un coup d'arrêt


interruption brutale imposée à un mouvement, à un processus:
  • Ce scandale a été un coup d'arrêt à sa carrière.
  • Stratégie de représailles massives. Le 12 mars 1947, la doctrine Truman remplace la politique d'apaisement de Roosevelt. Les menaces graves sur la Grèce et la Turquie ont, à la fin, ouvert les yeux des Américains, sinon encore ceux des Européens. Elle marque un coup d'arrêt certain à l'expansion soviétique. (P. Billotte, Considérations stratégiques, 1957, p. 4203.)
cf.
  • un coup d'arrêt → a halt;
  • donner un coup d'arrêt à → to stop ou halt;


댓글 쓰기