2011년 1월 24일 월요일

Dic: tendre à (cnrtl_II.B)

II. B.

B. − [Avec une idée de passivité] Avoir tendance à.

1. [Le suj. désigne une chose concr.] Se rapprocher de telle position, de tel état, sous l'influence d'une certaine cause.

  • Tendre à se confondre, se déplacer, disparaître, s'écarter, s'effacer, s'élever, se former, se rapprocher, se répandre
  • L'attraction du soleil (...) est répandue dans toutes les parties de notre globe, qui tendent vers leur centre commun, et qui s'attirent les unes les autres (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p. 343). 
  • Il faut faire une part (...) aux changements de teinte que subissent les surfaces colorées (...) sous l'influence d'une lumière (...). À mesure que la source lumineuse se rapproche, le violet prend une teinte bleuâtre, le vert tend au jaune (Bergson, Essai donn. imm., 1889, p. 49).
2. (Sembler devoir) évoluer par nature dans tel sens, vers telle fin.
a) [Le suj. désigne une pers., son esprit] (= incliner à, pencher vers)
  • L'esprit est un feu (...). Comme la flamme, il tend naturellement à s'élever. On travaille à le ravaler (Joubert, Pensées, t. 1, 1824, p. 151). 
  • Le sujet et l'objet d'une tendance tendent non seulement à se rejoindre, mais à s'identifier. (...) celui qui aime tend à imiter l'objet aimé (Mounier, Traité caract., 1946, p. 67).
b) [Le suj. désigne une chose abstr.] (= amener, conduire, mener, tourner à)
  • La sagesse elle-même consiste à voir ou à prévoir la direction où tendent les choses, selon l'ordre le plus naturel (...) et à marcher dans cette direction (Maine de Biran, Journal, 1816, p. 148). 
  • La grâce divine (...) donne à l'âme une impulsion sensible vers Dieu. Autant la jouissance est grande, autant le mouvement passionné qui tend vers cette jouissance est violent (Bremond, Hist. sent. relig., t. 4, 1920, p. 341).
SYNT. Tendre à + (s')accroître, (s')accumuler, améliorer, assurer, augmenter, considérer, constituer, créer, détruire, (se) développer, devenir, diminuer, donner, égaliser, s'établir, faire, se généraliser, maintenir, mettre, modifier, obtenir, placer, prendre, prévaloir, produire, ramener, réaliser, réduire, remplacer, rendre, rétablir.

− Locutions
Tendre à/vers sa fin. Être près de se terminer. (= tirer/toucher à sa fin)
  • Ces arts, que nous avons portés à une si haute perfection, semblent tendre à leur fin (...) L'art dramatique périt sous la multitude des nouveautés (Bonald, Législ. primit., t. 1, 1802, p. 228).
Tendre à dire, à montrer, etc. Concourir à appuyer une thèse, une interprétation, sans pouvoir apporter une certitude absolue.
  • Les faits tendent à prouver que
  • On obtient sa disparition définitive [de la péripneumonie] dès que l'on a supprimé tous les malades (...). Tout tend donc à démontrer que le virus ne saurait avoir une vie saprophytique (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux, 1896, p. 255). 
  • Un jeune homme (...) me débite (...) une trentaine de lieux communs très-ramassés, tendant à me prouver charitablement que je ne suis pas dans la bonne voie (Bloy, Journal, 1905, p. 252). V. apologétique ex. 2.
Tendre vers + subst. quantitatif (exprimant une donnée numérique). Prendre des valeurs de plus en plus voisines de telle quantité.
  • Tendre vers une limite, une valeur
  • À la suite illimitée des nombres entiers, qui augmentent indéfiniment (...), qui tendent vers l'infini, correspondent des inverses qui deviennent de plus en plus petits et qui tendent vers zéro (E. Borel, Paradoxes de l'infini, 1946, p. 20).

댓글 쓰기